Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancien manoir de la Poirière

Dossier IA35049029 réalisé en 2010

Fiche

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

Dénominations manoir
Aire d'étude et canton Pays de Fougères - Saint-Brice-en-Coglès
Adresse Commune : Saint-Germain-en-Coglès
Lieu-dit : la Poirière

Cet ancien manoir, bien qu'ayant des origines anciennes, puisqu'il remonte à la seconde moitié du 17e siècle, a subi de lourdes modifications qui rendent difficile la lecture complète de l'ancienne organisation. L'ensemble manorial comprenait également une chapelle construite vers le milieu du 17e siècle, remplacée vers 1860 par la chapelle actuelle, dédiée à l'Immaculée Conception. Les travaux les plus importants ont été réalisés au 19e siècle, en modifiant complétement la façade afin de la rendre compatible avec les canons esthétiques de l'époque. On a alors percé trois travées de fenêtres, en modifiant le gabarit des ouvertures, porte et fenêtres. Des éléments anciens ont été réutilisé dans les encadrements, on trouve notamment deux écussons sur les piédroits de la lucarne centrale. On en trouvait un troisième sur le linteau de la porte d'entrée avant de nouvelles transformations à la fin du 20e siècle. Ces dernières ont à nouveau touché aux ouvertures du rez-de-chaussée. La porte a une nouvelle fois été changée et dotée d'un encadrement en granite avec linteau sculpté en accolade.

Période(s) Principale : 2e moitié 17e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 4e quart 20e siècle

L'ensemble comptait deux corps de logis, le premier au sud et le second à l'est. Le logis présente sa façade principale au sud, elle est percée de trois travées de fenêtres sur deux niveaux, ne laissant apparaître des ouvertures originelles qu'un piédroit de porte mouluré à l'angle sud-ouest. La tour d'escalier flanque l'angle nord-ouest du logis, elle est rectangulaire et abrite un escalier en bois tournant à retour. Le rez-de-chaussée comptait deux pièces par niveau. Le second logis est doté d'une façade ternaire et d'une fenêtre sur la façade postérieure. La toiture est à longs pans et couverte en ardoise pour les logis, tandis que la tour dispose d'une toiture à longs pans et croupes, avec un épi de faîtage en zinc doté d'une girouette. La chapelle actuelle est de plan rectangulaire, à vaisseau unique, éclairée par une travée de fenêtres. Les ouvertures sont toutes à arc brisé, la porte ouest étant même surmontée d'un oculus. Les encadrements et les chaînes d'angle sont en brique, seuls les soubassements sont en granite. Le reste de la maçonnerie est en moellons de granite. La toiture est à longs pans, couverte en ardoises, l'ensemble étant couronné par un petit clocher rectangulaire coiffé d'une toiture en pavillon.

Murs granite
brique
pierre de taille
moellon
Toit ardoise
Étages 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • 20113505079NUCA : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

    20103505433Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 273_35_75_bande58.

    20103505434Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 273_35_75_bande58.

    20103505435Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 273_35_75_bande58.

    20103505436Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 273_35_75_bande58.

Références documentaires

Bibliographie
  • PAUTREL, Emile. Notions d'histoire et d'archéologie pour la région de Fougères, 1927.

    p.
  • MAUPILLE, Léon. Notices historiques et archéologiques sur le canton de Saint-Brice, 1879.

    p.
  • BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929.

    p. Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884.

    p. Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic éditions 2000, 2 tomes, (Le patrimoine des communes de France).

    p.