Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancien hôtel Richelot, puis hôtel de Courcy, actuellement conseil régional, 9 rue Jean-Baptiste-Martenot (Rennes)

Dossier IA35022167 inclus dans Ancien faubourg de Paris réalisé en 1998

Fiche

  • Vue générale
    Vue générale
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • bureau d'études
    • cour
    • jardin
    • portail
    • remise
    • fontaine

Dossiers de synthèse

Œuvres contenues

Destinations hôtel de région
Parties constituantes non étudiées bureau d'études, cour, jardin, portail, remise, fontaine
Dénominations hôtel
Aire d'étude et canton Rennes ville - Rennes ville
Adresse Commune : Rennes
Adresse : 9 rue Jean-Baptiste-Martenot
Cadastre : 1842 B 514 à 518 ; 1980 BH 126

Hôtel construit pour lui-même, entre 1826 et 1830, par l'architecte Richelot qui y réside jusqu'en 1842. Transformations et ajouts réalisés en 1885 pour la famille de La Goublaye de Nantois, sous la direction de l'architecte Jobbé-Duval pour les décors intérieurs avec pavements de mosaïque de l'atelier Odorico. Les communs sont transformés en ailes continues ouvrant sur la rue, remplaçant l'aménagement d'origine de la cour en hémicycle, fermée par une clôture occultant le niveau du rez-de-chaussée où se trouvait le cabinet de l'architecte. Le Conseil Régional en a fait l'acquisition en 1983 et a entrepris une restauration complète confiée à la Société Armoricaine de Restauration.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle
Auteur(s) Auteur : Richelot Louis, architecte, auteur commanditaire, attribution par travaux historiques
Auteur : Jobbé-Duval Frédéric, architecte, attribution par travaux historiques
Personnalité : Richelot Louis, commanditaire, attribution par source

Hôtel entre cour et jardin à étage de soubassement, en rez-de-chaussée surélevé, étage carré et étage attique, construit en moellons de schiste enduits. Elévation sur rue à 5 travées, les 3 travées centrales couronnées par un fronton triangulaire, et porche-loggia. Communs sur rue.

Murs schiste
enduit
moellon
Toit ardoise
Étages étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré
Typologies hôtel entre cour et jardin, style néoclassique

Données complémentaire architecture Rennes

HYPO type pavillon
NOTA style néo-classique
SCLE1 1840 vers
IMPA parcelle sur rue
CBATI isolé
IMBATI entre cour et jardin
PASSAGE Non
ESPAL cour antérieure
ESPAP jardin en fond de parcelle
IAUT unicum
ICHR unicum
IESP unicum aire d'étude
ICONTX intégré
ITOPO dénivelé
POS sans objet
SEL sélection requise
Statut de la propriété propriété publique
Protections inscrit MH, 1973/12/19
Précisions sur la protection

Façades et toitures ; escalier intérieur avec sa cage ; quatre pièces avec décor de gypserie (vestibule d' entrée au rez-de-chaussée, pièce centrale et pièce de droite au premier étage, pièce centrale au deuxième étage) (cad. BH 126) : inscription par arrêté du 19 décembre 1973.

Références documentaires

Documents figurés
  • [1842]. Plan cadastral parcellaire de la commune de Rennes. Section B, dite du Palais, 2e feuille, dessin, Jouchel du Ranquin, Roger, Viel, Ferré et Simon géomètres, 1842 (A. D. Ille-et-Vilaine).

Bibliographie
  • CARNE (Gwenaëlle de). In Rennes, embellir la ville. La mise en valeur d'un quartier résidentiel à la limite du centre ancien : Sévigné, étude réalisée avec le concours du ministère de la Culture et la Ville de Rennes. Paris : L'Art en province, 1987.

    p. 55, 144
  • VEILLARD, Jean-Yves. Rennes au 19e siècle, architectes, urbanisme et architecture. Rennes : éditions du Thabor, 1978.

    p. 244-246

Liens web