Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancien abri du Marin, 4 rue de l' Abri du Marin (Camaret-sur-Mer)

Dossier IA29005087 réalisé en 2011

Fiche

Dénominations foyer
Aire d'étude et canton Parc Naturel Régional d'Armorique - Crozon
Adresse Commune : Camaret-sur-Mer
Lieu-dit : le Bourg
Adresse : 4 rue de l' Abri du Marin
Cadastre : 2001 AD 0091

Édifice inauguré en 1903, construit à l´initiative de André Potigny administrateur de l´inscription maritime et financé grâce aux dons de Mme Le Monnier (riche veuve d´un armateur nantais) et aux prêts, sans intérêt, consentis par la bourgeoisie locale. À partir de 1924, une école de pêche y est créée. Pendant la Première Guerre mondiale, l´abri est transformé en foyer de soldats (cantonnement à Lagatjar). De 1940 à 1952, une résidente sociale y tient des permanences pour les pensions et allocations familiales. Pendant la Seconde Guerre mondiale, l´édifice sert d´école et à la Libération on y accueille des réfugiés brestois fuyant les bombardements. Dans les années 1960, le local est prêté à différentes associations dont l´Association Familiale qui s´en sert pour « La petite colonie » (sorte de centre aéré pour les enfants de la commune), mais l´Abri sert toujours de refuge de nuit pour les marins. En 1973, l´abri est vendu à M. Morvan, ingénieur mécanicien de la Marine, qui pérennise pendant quelques années la fonction d´accueil des marins. En 1985 et jusqu'en 2005, le bâtiment est transformé en restaurant. Il subit alors d'importantes modifications : verrière de l´étage agrandie, disparition des ouvertures, des huisseries d´origine et de l´horloge. Depuis 2006, l'édifice est une habitation.

Période(s) Principale : limite 19e siècle 20e siècle
Dates 1903, daté par source
Auteur(s) Auteur : Darde René, architecte, attribution par source
Personnalité : Thézac Jacques de, commanditaire, attribution par source, attribution par travaux historiques
Personnalité : Potigny André, commanditaire, attribution par travaux historiques, attribution par source

L'abri a été remanié mais à l'origine, il se composait d'un rez-de-chaussée avec vestibule, cuisine et salle à manger du gardien, ainsi qu'une grande salle de réunion. A l'étage se trouvaient la chambre du gardien et une salle dortoir pouvant accueillir 30 personnes. Une croix dédiée aux disparus en mer orne la façade orientale.

Murs granite
brique
pierre de taille
Toit ardoise
Étages rez-de-chaussée, comble à surcroît
Couvertures toit à longs pans
pignon découvert
noue

Édifice qui appartient à un ensemble de 12 Abris du Marin construits sur les côtes du Finistère (11) et du Morbihan (1), par Jacques de Thézac. Passionnée de la mer, philanthrope et soucieux des marins, ces établissements avaient le même objectif social : santé, lutte contre l´alcoolisme, prévention des accidents en mer, instruction, éducation des enfants de marins.. Ces Abris s'inscrivent dans une même unité architecturale reconnaissable à leur crépi rose et à leur allure de demeure, avec baie vitrée et horloge sur le fronton.

Statut de la propriété propriété de la commune
Sites de protection abords d'un monument historique

Annexes

  • Voir aussi thématique régionale (recensement du patrimoine maritime) - Galifot Agnès. Abri du Marin. 2006.

Références documentaires

Bibliographie
  • GALIFOT Agnès, Les abris du marin, Le Presqu'îlien, édition Buissonnières, juillet 2002.

    p. 42-44
  • GALIFOT Agnès, Une vie tourmentée : l'abri de Camaret. Le Presqu'îlien, édition Buissonnières, juillet 2002.

    p. 45-46
  • GALIFOT Agnès, L'abri après la seconde guerre mondiale : un lent déclin, Le Presqu'îlien, édition Buissonnières, juillet 2002.

    p. 47-48