Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Abris sous roche dit maisons troglodytes sur la commune de Trégastel

Dossier IA22007370 réalisé en 2006
Aires d'études Communes littorales des Côtes-d'Armor
Dénominations abri sous roche
Adresse Commune : Trégastel

Nous avons repéré (3 édifices) et étudié plusieurs maison troglodytes (2 édifices) sous un abri de rocher, situées sur la commune de Trégastel, qui témoignent d'une forme d'habitat permanent particulier, lié d'une part à la configuration rocheuse du littoral (chaos granitiques), d'autre-part à un phénomène de marginalisation volontaire de certains "personnages", qui ont pu défier la chronique locale par leurs façon de vivre (très rustique) et leurs usages, en prenant possession d'une portion de l'espace littoral, mi-publique-mi-privée ("Zantig"). Cette situation "excentrique" a pu en son temps alimenter bien des représentations culturelles particulières du littoral et des hommes "en marge" qui l'habitent et en tire partie pour leur "survie". Ces habitats sont datables du 4e quart du 19ème siècle (Kergantuil, Golgon) et de la 1ère moitié du 20ème siècle (Zantig, le Rocher du Sauveur). Nous avons étudié particulièrement la maison et le personnage de "Zantig" encore très présent dans la mémoire locale sur l'Île aux Lapins, la maison troglodyte dans le quartier de Golgon, dont la grange est particulièrement ancienne, et le site du rocher du Sauveur, réaménagé dans les années 1960 pour accueillir l'aquarium de Trégastel, à Pors Coz. L'allée couverte de Kergantuil a aussi été occupée et aménagée avec des murs au début du 20ème siècle, avant d'être classée MH le 8 août 1848.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Principale : 1ère moitié 20e siècle

Ces habitats rustiques s'appuient sur une configuration naturelle géologique, sorte de grotte naturelle, dont les ouvertures ont peu être fermées par des murs maçonnées en moellons de granite, avec d'auttes ouvertures natures conservées pour le conduit de cheminée ou pour servir de porte et de fenêtres, avec des aménagements légers. Seule la maison dite imparfaitement "troglodyte" de Golgon, présente un aspect plus traditionnel : la grange a été réalisée avec de grandes dalles en granite de 2 mètres de longueur, tant pour la charpente (sans bois) que pour les murs. La maison attenante est construite en moellons de granite avec la pierre de taille pour les angles des ouvertures (relativement petites). Cette maison fut construite entre des rochers.

Murs granite
moellon
pierre de taille
Décompte des œuvres repérées 3
étudiée 1

Annexes

  • 20062209562NUCB : Collection particulière

    20062209598NUCB : Collection particulière

    20062209590NUCB : Collection particulière

    20062209565NUCB : Collection particulière

    20062209593NUCB : Collection particulière

    20062209594NUCB : Collection particulière

    20062209566NUCB : Collection particulière

    20062209589NUCB : Collection particulière

    20062209564NUCB : Collection particulière

    20062209563NUCB : Collection particulière

    20072205813NUCB : Collection particulière