Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Abri du Marin, rue de l´Abri-du-Marin (Camaret-sur-Mer)

Dossier IA29004019 inclus dans Espace portuaire de Camaret-sur-Mer réalisé en 2006

Fiche

Appellations Abri du Marin
Destinations restaurant, demeure
Dénominations abri
Aire d'étude et canton Bretagne - Crozon
Adresse Commune : Camaret-sur-Mer
Adresse : rue de l´ Abri-du-Marin
Cadastre : AD 91

L´Abri du Marin de Camaret, inauguré en 1903, a été construit à l´initiative de André Potigny administrateur de l´inscription maritime. Il a été financé grâce aux dons de Mme Le Monnier (riche veuve d´un armateur nantais) et aux prêts, sans intérêt, consentis par la bourgeoisie locale. Alfred Lautrou en fut le premier gardien. À partir de 1924, une école de pêche y est créée. Les cours sont donnés le soir par des gens de mer (capacitaire, lieutenant et patron de pêche, mécanique). Pendant la première guerre mondiale, l´Abri sert de foyer de soldats (cantonnement à Lagatjar). De 1940 à 1952, une résidente sociale y tient des permanences pour les pensions et allocations familiales. Pendant la seconde guerre mondiale, durant 1 à 2 ans, l´abri sert d´école et à la Libération on y accueille des réfugiés brestois fuyant les bombardements. Dans les années 1960, le local est prêté à différentes associations dont l´Association Familiale qui s´en sert pour « La petite colonie » (sorte de centre aéré pour les enfants de la commune), mais l´Abri sert toujours de refuge de nuit pour les marins. En 1973, l´Abri est vendu à M. Morvan, ingénieur mécanicien de la Marine, qui pérennise pendant quelques années la fonction d´accueil des marins. En 1985, le local est transformé en restaurant. Il le reste jusqu´en 2005. En 2006, il est acheté par un particulier qui a déclaré vouloir lui redonner son aspect d´origine. Ce bâtiment fait partie des 12 Abris du Marin construits, sur les côtes du Finistère (11) et du Morbihan (1), par Jacques de Thézac, philanthrope amoureux de la mer et des marins, avec le même objectif social (santé, lutte contre l´alcoolisme, prévention des accidents en mer, instruction, éducation des enfants de marins...).

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1903, daté par source
Auteur(s) Auteur : Darde René, architecte,
Personnalité : Thézac Jacques de, commanditaire, attribution par travaux historiques
Personnalité : Potigny André, commanditaire, attribution par travaux historiques

L´architecte René Darde du Var avait imposé une unité architecturale, teintée de gothique, pour tous les Abris du Marin, reconnaissables à leur crépi rose et à leur allure de belle demeure, avec baie vitrée et horloge sur le fronton. Sur celui de Camaret, on peut voir une croix dédiée aux disparus en mer. À l´époque, on trouvait au rez-de-chaussée un petit hall, la cuisine et la salle à manger du gardien et une grande salle de réunion et à l´étage, la chambre du gardien et une grande salle dortoir (30 personnes). Au milieu des années 1980, lors de la conversion de l´Abri en restaurant, le bâtiment connaît de profondes transformations : verrière agrandie à l´étage, disparition des ouvertures, des huisseries d´origine et de l´horloge. Le bâtiment fait environ 14 mètres de long et 8 mètres de large. La toiture est en ardoises, les murs en pierres et l´entourage des portes et fenêtres en granite.

États conservations remanié, bon état

Données complémentaires architecture PATMAR

REFC CAM24
THPA Vie des populations littorales
PROJ Rénovation en cours en 2006/2007.
MENA modification de l´apparence extérieure du ou des bâtiment(s)
PMEN L´Abri du Marin est une propriété privée dont l´apparence pourrait être éventuellement dénaturée car il n´est pas dans le rayon de protection de la Tour Vauban.
DREC peu cité
INGP intérêt de mémoire ; intérêt paysager et pittoresque
PING Le bâtiment rappelle les conditions de vie des pêcheurs et des sociétés maritimes. En outre, la façade de couleur, l´architecture ou encore sa position en hauteur en font un élément remarquable et caractéristique de l'espace portuaire de Camaret, bien qu'il soit peu cité dans l'enquête sur le patrimoine maritime.
RECO Bien que peu cité dans l´enquête de perception du patrimoine maritime de Camaret, l´Abri du Marin est un élément fort du patrimoine portuaire. Dans le cadre d´un projet de mise en valeur du patrimoine architectural portuaire de la commune, il serait souhaitable que la municipalité encourage les propriétaires à redonner aux façades de ce bâtiment un aspect extérieur le plus proche possible de celui qu´il présentait à l´époque de sa construction (ouvertures, unité de couleur...).

Abords d´un monument historique.

Statut de la propriété propriété d'une personne privée

Références documentaires

Bibliographie
  • Musée départemental Breton. Marins du Finistère, Jacques de Thézac et l´oeuvre des abris du marin. Quimper : catalogue d´exposition, 1998.

    n. p
Périodiques
  • TANTER, Frédéric. Les Abris du Marin. Douarnenez : Chasse-Marée, 1992, n° 64.

    n. p.
  • GALIFOT, Agnès. L´Abri du Marin de Camaret. Crozon : Le Presqu´îlien. 1998-1999, n° 58-59 et 60.

    n. p.
  • TANTER, Frédéric . Jacques de Thézac (1862-1936), un yachtman humaniste. Douarnenez : Chasse-Marée, 1999, n° 125.

    n. p.