Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Abri du marin n°1, actuellement maison (île-de-Sein)

Dossier IA29131191 inclus dans Quai des Paimpolais (île-de-Sein) réalisé en 2014

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominations abri
Aire d'étude et canton Parc Naturel Régional d'Armorique - Pont-Croix
Adresse Commune : Île-de-Sein
Adresse : 35 quai des Paimpolais

Jacques de Thézac est un philanthrope chrétien passionné par la mer et les marins. Il a pour souhait de lutter contre l'alcoolisme et d'améliorer la santé, de prévenir des accidents en mer et d'apporter instruction et éducation aux marins. Pour mener à bien son projet social, il crée en 1899 l’Almanach du marin breton dont le but est d’apporter une instruction et un divertissement aux marins, puis en 1900, il fonde l’Œuvre des Abris du Marin. Ainsi, entre 1900 et 1933 douze abris sont créés : 11 en Finistère et 1 en Morbihan.

L'article 2 des statuts de l'Oeuvre des Abris-du-Marin et de l'almanach du marin breton indique que l'association a pour but "d'étudier et de rechercher consciencieusement et dans l'esprit le plus désintéressé, les moyens d'améliorer l'état moral ou matériel des marins-pêcheurs et notamment de lutter contre les ravages de l'alcoolisme." Ainsi, l'objectif est de mettre à disposition un lieu d'accueil pour les marins qui font escale ou travaillent à Sein.

Guy de la Rochefoucauld décrit ainsi les « Abris du marin » en 1914 dans son ouvrage Une race en péril : les abris du marin :

« Chaque abri est d'un modèle à peu près uniforme. Il a l'aspect d'une grande maison de style breton, mais qui donne l'impression de l'aisance et de la propreté. Il se compose de deux salles : l'une est proprement consacrée aux réunions des pêcheurs. On y cause, on y joue à des jeux dont l'intérêt pécuniaire est banni selon les prescriptions, rigoureuses à cet égard, du règlement. Une salle de lecture fait suite, dotée d'une bibliothèque qui renferme les éléments variés des manuels d'instruction professionnelle et de récréation intellectuelle. (...). Au premier étage, les dortoirs. Sous le préau adjacent, des agrès de gymnastique tout montés, tandis que dans la cour des jeux de quilles, de boules, etc... Dans la salle de lecture, on trouve à discrétion le papier à lettres et les fournitures de bureau, mis gratuitement à disposition des marins. Une citerne, enfin, permet aux pêcheurs de remplir leurs barils de saine eau douce.»

Transformé en bibliothèque lors de la construction du second abri en 1906, cet ancien abri du marin, désaffecté en 1933, est actuellement une maison d'habitation.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1900, daté par source
Auteur(s) Auteur : Thézac Jacques de, auteur commanditaire, attribution par source

Bâti composé d'un rez-de-chaussée, d'un étage de comble ; couverture en ardoise.

Murs enduit
Toit ardoise
Plans plan rectangulaire régulier
Étages rez-de-chaussée, étage de comble
Statut de la propriété propriété privée
Protections inscrit MH partiellement, 2007/10/01
Précisions sur la protection

Inscription des façades et toitures.

Références documentaires

Bibliographie
  • LA ROCHEFOUCAULT, Guy (de). Une race en péril : les abris du marin. Ed. G. Grès, Paris, 1914.

    Bibliothèque nationale de France
  • Fréderic TANTER. Les pêcheurs bretons et les Abris du Marin. Ed. SKED, 1995.

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
Périodiques
  • Philippe, LE STUM. Marins du Finistère - Jacques de Thézac et l'oeuvre des Abris du Marin in Les Cahiers de l'Iroise, n° 178

Liens web